Nabiwo

Scribe, maître de la linguistique et manipulateur du psy

Description:
Bio:

Le déserteur

Pendant plus d’une quinzaine d’années, Nabiwo assistait le grand professeur JuYin dans la grande bibliothèque de la cité de Thorns. Ju Yin avait passé la majorité de sa vie à chercher sur la nature du psyche et de l’essence. Il a effectué des milliers d’expériences sur des cobayes allant du simple pouvoir des mots sur les gens jusqu’à l’utilisation de rituels occultes. Dans le cadre de son poste, Nabiwo devait transcrire et documenter toutes les découvertes de son professeur. Une seule chose passionnait Nabiwo à cette époque: les études de Ju Yin.

Suites à la disparition de l’Emperesse, les haut-dirigeants militaires de l’empire ont obligé la circonscription obligatoire pour toute personne en âge de se battre dans la cité de Thorns. Face aux rébellions dans la province, l’État n’a pas eu le choix d’employer des mesures drastiques. D’un côté, de vielles maisons cherchaient à obtenir plus de pouvoir. De l’autre côté, l’Empire tentait tant bien que mal de garder le contrôle de cette région. Les chercheurs de la grande bibliothèque s’opposaient, comme beaucoup d’autres dans la région, à la conscription obligatoire de l’empire. « Pourquoi envoyer des savants aux combats » se disaient-ils. De peur que les savants de cette région soient déjà tombés du côté des rebelles, l’Empire ordonna l’arrestation des têtes dirigeantes de toutes les institutions d’enseignement et de recherches de la région. Ceux qui ont résisté ont été exécutés et le reste a été emprisonné. Ju Yin, ne voulant pas être séparé de ses recherches, s’opposa à son arrestation et fût exécuté sur le champ. Pour ce qui est des plus jeunes comme Nabiwo, ils furent obligés à rejoindre les rangs de l’armée.

Nabiwo n’avait jamais voulu être un soldat. Il était maigre, physiquement faible et n’avait pas le goût pour la bataille. Attristé par la mort de son maître, il tenta de s’enfuir sous une sombre nuit. Il fût rapidement intercepté par une patrouille de l’Empire et fût ensuite envoyé en cour martiale pour haute trahison envers l’Empire.

La cour martiale

Pour ce genre d’offense, la peine de mort est la punition de choix au sein de l’armée impériale. Le juge du tribunal était une figure importante au sein de l’armé qui avait ordonné l’exécution d’une dizaine de déserteurs qu’il avait jugés auparavant. Pour lui, il était nécessaire d’exécuter les déserteurs pour montrer l’exemple au reste de ses troupes. Nabiwo était désespéré et ne savait pas comment sortir de ce tribunal en évitant la peine de mort.

Il avait été muet pendant les 6 premières de la cour mais ce n’était pas pour rien. Il tentait tant bien que mal de se rappeler des techniques de manipulation de la pensée de son défunt maître. Ce dernier lui répétait toujours que les mots sont des véritables armes pour ceux qui sont capables de les comprendre. Il n’avait jamais réussi— à hypnotiser quelqu’un auparavant, mais c’était sa seule option pour sortir d’ici vivant. Une seule erreur dans ses gestes ou dans sa prononciation et tout aurait été ruiné. C’était au moment précédent la déclaration du jugement qu’il s’éleva et s’adressa directement au juge pour une première et dernière fois. À travers un discours de plus d’une trentaine de minutes sur les torts causés par la loi martial, Nabiwo a réussi à bouleverser la conception de la justice du juge. Tel un miracle, le juge s’opposa à la peine de mort lors du verdict et Nabiwo se ramassa avec 20 ans de prison.

La prison de Thorns

Certes se retrouver en prison était mieux que de se faire exécuter, mais vivre en prison a été une épreuve difficile pour Nabiwo. La prison de Thorns était une immense structure sous-terraine sur 10 niveaux détenant des milliers de criminels de toutes les sortes. Plus le degré des crimes étaient graves, plus le criminel vivait dans des conditions misérables dans les étages inférieures de la prison. Nabiwo s’est ramassé au dernier étage de la prison dû à son accusation pour haute trahison. Ici se retrouvait les pires criminels de la région. Chaque cage avait plus de 12 détenus et les crimes au sein même de la prison étaient choses fréquentes. Le jour, les détenus étaient soumis à des travaux forcés à la surface. Il n’y avait nulle part de sécuritaire pour Nabiwo et il fallait qu’il fasse quelque chose. C’est ainsi qu’il s’est mis à expérimenter le comportement des détenus face aux mêmes expériences effectués par Ju Yin.

Nabiwo a vite compris qu’il avait développé l’habilité d’insérer et de manipuler des pensées dans la tête des détenus que ce soit avec des messages écrits ou en conversation. Il s’est donc mis à tisser des liens avec de plus en plus de détenus sur tous les étages et à instaurer un certain « règne » au sein de la prison.

cie__s_servitude_by_paledrow.jpg

La bataille de Thorns

L’ennemi ne venait pas de l’intérieur de la région comme le pensait l’Empire, mais bien de l’extérieur. Un certain Deathlord nommé Mask of Winters a fait marcher une armé de morts jusqu’à la cité de Thorns afin d’en prendre la piller et d’en prendre le contrôle. Pendant l’attaque, les gardes de la prison de Thorns se sont sauvés et les prisonniers, menés par Nabiwo, ont réussi à s’échapper.

À l’extérieur de la prison, les Dragon-Blooded tentaient tant bien que mal de défendre la ville contre les assaillants pendant que la population était en panique. Les murs ont rapidement céder face aux troupes du Deathlord et c’était une hécatombe. Nabiwo, accompagné des détenus qui lui sont subordonnés, a profité du moment pour voler un navire et de naviguer vers l’ouest. Il s’est ensuite ramassé sur la Blessed Isle pour un nouveau départ.

Un nouveau départ

Après toutes ces mésaventures, …

Nabiwo

L'Hymne du Flambeau d'Or Leblond marc1999_8