Zaho Feng

Jeune prodige des arts martiaux

Description:

Character Sheet

Bio:

Origine

Zaho est le fils unique de Ming Feng. Jusqu’à l’âge de 13 ans, Zaho c’est entrainé intensivement avec son père dans les arts martiaux. Il avait un lien très fort avec son père, il est son héros et son idole. Ses histoires préférés sont celles que son père lui racontait, les récits de ses batailles, ses combats à la guerre et ses duels. Son père l’initia à l’art de la guerre et aux différentes stratégies.

Son père lui a enseigné tout ce qu’il savait, puis un jour Zaho rentre de l’école et trouve la maison en piteux états. Il trouve la porte de leur salle d’entraînement brisée et ouverte. Il y trouve des traces évidentes de combats et le bâton de combat de son père. Zaho sait qu’il est arrivé quelque chose de grave, puisque jamais son père aurait laissé son bâton. Ce bâton appartient à la famille Feng depuis des générations et Ming l’a utilisé dans toutes ses batailles.

Zaho emporte le bâton et quitte la maison, il passe plusieurs années à la recherche de son père, mais personne ne sais ce qu’il aurait pu lui arriver. Zaho perd espoir de le retrouver et devient mendiant. Il est sans-abri et a de la difficulté à trouver de la nourriture. Il n’a aucune autre famille. Cinq années passent.

La seconde naissance

Zaho a touché le fond du baril, il est réduit à combattre dans des combats de rue illégaux pour réussir à manger. Il est très réputé dans l’arène, puisqu’il gagne tous les combats. Les gens se déplacent pour le voir combattre et parier sur lui. Ces combats vont à l’encontre de ses propres valeurs, il est honteux de combattre pour de mauvaise raison.

Un jour, dix combats très puissants viennent l’affronter, afin de vérifier si les rumeurs sont vraies. La règle des combats de rue est que chaque combat doit être un duel en combat singulier sans armes. Alors que Zaho est entrain de gagner son combat, son adversaire sort une dague cachée et le poignarde au ventre. Il se ressaisit et continue le combat, puis les neufs autres hommes interviennent et affrontent Zaho. Alors qu’il est entrain de perdre, il sent une puissance incroyable l’envahir, un symbol lumineux s’inscrit dans son front. Zaho perd le contrôle et tue violement les dix hommes. Les hondes de choc provoqué par ses coups propulsent les spectateurs. Zaho est incontrôlable. Lorsqu’il revient à lui et réalise ce qu’il a fait, il prend la fuite.

Zaho s’exile pendant environ 6 ans, il vit dans une grotte à l’écart des gens et tente de comprendre ce qui lui arrive. Il essai également de maîtriser ses nouveaux pouvoirs. Un jour, un vieil homme entre dans la grotte, alors que Zaho s’entraîne. L’homme lui dit que des habitants du coin ont dit voir une lueur étrange provenant de la grotte. Zaho lui suggère de sortir rapidement, mais l’homme lui dit qu’il peut l’aider. Zaho attaque alors le vieille homme, mais il se fait immédiatement mettre K.O. L’homme se présente, il se nomme Zhen

La nouvelle vie

Zaho suit Zhen jusqu’à son dojo. Depuis se jour, Zhen aide Zaho à maîtriser ses nouveaux pouvoirs. Zaho a énormément de respect pour son maître, il se sent comme chez lui au dojo. Il voit Zhen comme une nouvelle figure paternelle.

  • Il est un véritable prodige des arts martiaux et il apprend très rapidement.
  • Ça légende préférée est celle du roi singe, un guerrier légendaire mi-homme, mi-singe qui combat à l’aide d’un bâton.

Zaho Feng

L'Hymne du Flambeau d'Or Leblond rheaume_philippe